Un refuge pour sauver les tortues

Attaquées à toutes les étapes de leur vie, les tortues du Sri Lanka pourraient bien être amenées à disparaître. Le refuge d’Induruwa Sea Turtle Project situé sur la plage de Bentota développe un important programme de protection pour les 5 espèces de tortues marines qui viennent pondre sur les côtes de l’île.

Les tortues du Sri Lanka : des espèces menacées

Le sud du Sri Lanka constitue l’une des meilleures destinations au monde pour observer les tortues marines. Pas moins de 5 espèces y sont répertoriées : tortues verte, imbriquée, olivâtre et les énormes caouanne, et luth (2 m de long et 500 kg en moyenne !).

Malheureusement, toutes ces espèces pourtant protégées sont désormais en voie de disparition. Entre la pollution des plages, les filets de pêcheurs, le braconnage et leurs prédateurs naturels, elles sont menacées de toutes parts. Plusieurs refuges comme Induruwa Sea Turtle Project ont été créés pour essayer de les préserver et de sensibiliser le public à leur cause.

Le refuge d'Induruwa

Situé sur la plage de Bentota sur la côte sud de l’île, ce centre accueille toutes les espèces de tortues, qu’elles soient jeunes ou adultes, malades ou mutilées par les filets de pêche, les bateaux ou victimes de la pollution. Pour les sauver d’une mort certaine, le refuge les soigne et les place dans des bassins jusqu’à ce qu’elles reprennent des forces. Celles qui se rétablissent sont ensuite relâchées dans leur milieu naturel, mais certaines trop handicapées passeront le reste de leurs jours dans le refuge.

Les plans essentiels de sauvegarde

Lutter contre le braconnage des œufs

Avant même de naître, leurs œufs sont convoités par les braconniers, car les omelettes d’œuf de tortue constituent un mets très prisé. L’association tente d’enrayer le massacre en rachetant les œufs plus chers aux braconniers. Ces derniers sont placés dans des couveuses jusqu’à leur éclosion. Une fois nées, les bébés tortues restent quelques jours dans des bassins avant d’être relâchés à la tombée de la nuit sur la plage.

Protéger les zones de nidification

L’association tente de préserver également certaines zones de nidification naturelles de la région.  À condition d’être sur place au bon moment et de réserver, il est possible d’assister à l’éclosion des œufs de tortue dans leur milieu naturel ainsi que leur périlleux premier voyage vers la mer. Tout au long de leur longue vie (certaines tortues géantes peuvent vivre entre 150 et 200 ans !), elles reviennent pondre sur la plage de leur naissance. La protection des zones de nidification se révèle donc essentielle à leur survie.

Une visite intéressante pour tous les amoureux de la nature dont le prix d’entrée permet de contribuer aux efforts de l’association. Cela permet également d’en savoir un peu plus sur ces belles créatures qui seraient les plus anciennes de la planète. Mais attention, tous les refuges ne se valent pas, et certains créés uniquement pour les touristes s’avèrent de véritables mouroirs à tortues. À bon entendeur…

Induruwa Sea Turtle Project en pratique
  • Adresse : Galle Rd, Bentota 80500, Sri Lanka
  • Téléphone : +94 34 227 1062
  • Horaires : tous les jours de 6 h à 18 h 30
  • Tarifs : 300 Rs (env. 3,60 € en juillet 2017)
photo principale : La tortue est l'un des emblèmes du Sri Lanka ©Sea Turtle Project 

Leave a Reply