Terre d’oiseaux

Pour les ornithologues amateurs ou aguerris et pour tous les amoureux de nature, un voyage au Sri Lanka est riche en découvertes. Avec ses zones montagneuses, ses plaines côtières, ses jungles tropicales, ses forêts pluviales, le Sri Lanka offre en effet l’une des biodiversités les plus riches de la planète. Pas moins de 479 espèces d’oiseaux, dont 27 endémiques y sont recensées.

Une avifaune variée et endémique

Même si en tant que profane, on est bien incapable de mettre un nom sur chaque espèce d’oiseau et identifier lesquelles sont endémiques, rares ou migratrices, il est difficile de ne pas être fasciné par leur diversité et leur concentration. Les ornithologues en herbe ou chevronnés découvrent quant à eux un véritable paradis.

Le Sri Lanka compte 27 espèces d'oiseaux endémiques

Parmi les espèces endémiques les plus célèbres figurent le barbu à front d’or, le bulbul à tête noire, le malcoha à face rouge, ou encore le pirolle de Ceylan. La perle de l’océan Indien accueille bien d’autres espèces natives ou migratrices comme des aigles, des perruches, des martins-pêcheurs, des flamants roses, des cormorans, des pélicans, etc.

Appareil photo, jumelles et guide ornithologique indispensables !

Où observer des oiseaux au Sri Lanka ?

La réserve de Sinharaja

Il est possible d’observer des oiseaux un peu partout au Sri Lanka, mais la réserve forestière de Sinharaja demeure le must en la matière. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1989 pour sa valeur universelle exceptionnelle, cette réserve millénaire qui abrite la dernière zone viable de forêt humide primaire compte de nombreuses espèces endémiques dont 20 espèces d’oiseaux sur les 27 présentes sur l’île.

Parcs nationaux et jardins botaniques

Bien d’autres endroits sont réputés pour observer les oiseaux : les parcs nationaux de Bundala, Hortons Plains et Yala, l’épaisse jungle autour de Kitulgala, la mangrove de la lagune de Pottuvil ou encore les réserves ornithologiques d’Attidiya, de Kutana, ou encore de Wirawila Wewa. Sans oublier, les parcs et les jardins botaniques de Colombo, de Kandy  ou Galle qui constituent également d’excellents spots d’observation.

Ailleurs sur l'île

Même en dehors des réserves naturelles et des forêts tropicales, la concentration d’oiseaux est impressionnante. Que cela soit sur la route, dans les villes, les villages, les zones cultivées ou le bord du littoral, on peut observer en grand nombre des corbeaux à gros bec, des pigeons, des hérons, des aigrettes, des hirondelles, des pélicans, des cigognes, etc.

photo principale « Paon » © Jérôme Cartegini

Leave a Reply