Le parc national de Yala

Un voyage au Sri Lanka est forcément ponctué de contacts avec les animaux qui y sont omniprésents. L’île compte plusieurs parcs nationaux, dont l’extraordinaire parc national de Yala. Bien que très fréquenté, il est réputé pour être le meilleur parc au monde pour admirer les énigmatiques léopards. L’endroit foisonne d’autres animaux à observer dans un cadre naturel grandiose.

Au pays des animaux

Située dans la splendide région d’Uva au sud-est de l’île à environ 30 km de la ville de Tissamaharama, Yala est la deuxième plus grande réserve naturelle de l’île et la plus visitée. Si la plupart des parcs nationaux du Sri Lanka valent souvent le coup, celui de Yala est réputé pour abriter le plus grand nombre d’animaux. L’un des spécimens qui attire le plus les visiteurs est la Panthera Pardus Kotiya, une espèce de léopard endémique d’une beauté hypnotique. Rien ne garantit bien sûr que l’un de ces majestueux félins croise votre chemin, mais cela vaut en tous les cas la peine d’essayer.

D’une superficie immense de 978 km2, le parc est divisé en 5 zones (appelées blocks). Pour avoir peut-être la chance d'observer des léopards, il est conseillé de visiter le Block 1 aussi appelée Yala West. Si vous faites un safari par exemple sur deux jours, mieux vaut vous renseigner auprès des rangers sur place afin de savoir dans quels coins il faut aller pour observer vos animaux préférés. Le parc se visite uniquement avec les chauffeurs et les 4x4 du bureau du Departement of Widlife Conservation (DWC). L’idéal est de partir très tôt le matin à partir de 6 h, ou alors en fin d’après-midi entre 15 h et 18 h 30.

 

blog-inde-sri-lanka-parc-national-de-yala-1
Les jeeps évoluent parfois dans des zones difficiles d’accès, mais quel spectacle !

Une aventure inoubliable

Le parc national de Yala abrite une succession de plaines herbeuses, de broussailles, de forêts humides, de lagunes, de rivières et de points d’eau où viennent s'abreuver les animaux. La partie sud longe l’océan Indien et compte même quelques belles falaises et plages, dont celles de Patanangala. Paradis des ornithologues en herbe, environ 215 espèces d’oiseaux y ont élu domicile, dont plusieurs espèces endémiques comme l’oriole, le barbu à couronne rouge, le bulbul à tête noire, ou encore le calao de Ceylan.

 

blog-inde-sri-lanka-parc-national-de-yala-3
Plus de 300 éléphants sauvages habitent la réserve naturelle.
blog-inde-sri-lanka-parc-national-de-yala-4
Le parc national de Yala abrite de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs.

Outre les léopards, vous pouvez avec un peu de chance croiser un grand nombre de mammifères tels que des ours lippus, des buffles, des éléphants, des cerfs Sambar et mouchetés, des mangoustes, des singes par centaines dont des macaques à toque, etc. Autres stars du parc, les reptiles dont des crocodiles de marais et marins, des tortues luths géantes, une multitude de lézards et de serpents qu’il vaut mieux ne pas croiser comme les célèbres cobras indiens ou les vipères de Russel. La période la plus propice à l'observation des animaux s'étend des mois de février à juin, mais c'est à la fin de la saison sèche (entre mars et avril) qu'ils se rassemblent en grand nombre vers les points d'eau accessibles en jeep. C’est aussi souvent à cette période qu'il y a énormément de visiteurs et un ballet incessant de 4 x 4 sillonnant les pistes du parc… Une expérience unique et inoubliable à ne surtout pas rater lors d’un séjour au Sri Lanka.

Visiter le parc national de Yala

Parc national de Yala, Departement of Widlife Conservation, 811/A Jayanthipura Main Rd
Ouvert tous les jours de 6 h à 18 h 30. Fermeture annuelle du 1er septembre au 15 octobre. Tarif : 250 LKR (entrée, jeep et ranger), soit environ 1,50 € en avril 2016.
Découvrir nos suggestions de voyages au parc national de Yala

© photo principale : OT Sri Lanka © photos article : Jérôme Cartegini, OT Sri Lanka

Leave a Reply