Les charmes de Tangalla

Voyage au Sri Lanka côté sud, le long d'un littoral ponctué d'adorables stations balnéaires. Parmi elles, Tangalla et son ambiance unique, qui la distingue de ses voisines Mirissa ou Unawatuna. Authentique, paisible et entourée de plages paradisiaques, la petite ville constitue un lieu idéal pour poser ses valises quelques jours.

Balade dans une ville préservée

Située au centre de la côte sud du Sri Lanka à environ 80 km à l’est de Galle, Tangalla n’a pas été défigurée par la folie des spéculations immobilières comme à Unawatuna. Malgré l’affluence de visiteurs durant la haute saison, elle a su conserver beaucoup de charme.

Tangalle côté ville

Elle possède un centre-ville agréable et authentique où l’on peut admirer encore quelques vestiges de l’époque coloniale comme la Rest House, une belle résidence édifiée en 1774 par les Hollandais.

Outre des placettes ombragées et quelques stupas, elle abrite un grand réservoir d’eau et un charmant port de pêche. C’est une ville particulièrement calme avec peu de circulation où l’on peut faire de longues promenades à pied ou à vélo.

blog-sri-lanka-tangalle-centre-ville
Le centre-ville de Tangalle est propice à de longues promenades © Jerome Cartegini

Tangalle côté plages

Très étendue, les bâtiments de la ville s'égrainent le long de criques bordées de superbes plages. Une épaisse végétation tropicale tapisse les environs. Les plages de Tangalla et alentour se révèlent assez dangereuses pour la baignade en raison des courants violents et des vagues cassantes.

Entourée de criques, la plage de Goyambaka fait exception avec une houle plus douce permettant de barboter sans risque.

Longue de plusieurs kilomètres, la plage bordée de cocotiers de Marakolliya a tout d’un paradis tropical, mais ses vagues rendent malheureusement la baignade souvent impossible. Idem pour sa voisine encore plus sauvage et déserte Rekawa.

À ne pas manquer à Tangalle

Amanwella, la « plage tranquille »

Non répertoriée dans les guides de voyage, Amanwella (« plage tranquille » en français) est sans conteste l'une des plus belles plages de Tangalla.

Dissimulée derrière une épaisse végétation et accessible uniquement par un chemin de terre, elle se trouve face à l'hôtel du même nom.

Hormis deux paillotes à chaque extrémité, où l’on peut déguster un excellent poisson grillé, aucune infrastructure ne vient polluer le panorama.

Là encore, seuls les nageurs expérimentés et en excellente condition physique peuvent défier les vagues pour se baigner, non sans danger.

blog-sri-lanka-tangalle-port-peche-bateau
Le port de pêche de Tangalle © Jerome Cartegini

Mangrove et tortues

Encore très sauvage, Tangalla est également une destination prisée par les amoureux de la nature. En louant une petite moto, un vélo ou un tuk tuk pour l’après-midi, il est possible de partir à la découverte de la mangrove située à une dizaine de kilomètres de la ville.

Cette zone protégée abrite des kilomètres de mangrove et de forêt, mais aussi de très belles plages totalement désertes. Il est possible de se restaurer au Mangrove Cabanas, un écolodge réputé.

Tangalla est aussi l’un des meilleurs endroits pour observer des tortues au Sri Lanka. Plusieurs espèces de tortues (luth, vertes et imbriquées) viennent nicher la nuit entre les mois de mars et de septembre.

Les visites sont organisées par l’ONG Turtle Watch Rekawa qui veille à la protection du site et des nids. Encore une autre raison de se rendre à Tangalla sans plus attendre !

photo principale : Une plage de Tangalle © Jerome Cartegini

Leave a Reply