Bienvenue au Sri Lanka 2.0 !

Après 30 années de guerre (de 1983 à 2009) dans le nord du pays, le Sri Lanka a engagé d’importantes réformes pour se moderniser notamment dans le domaine des télécommunications. En quelques années, elles ont contribué à soutenir la croissance économique et transformé le quotidien de nombreux cinghalais vivant en dehors des zones urbaines.

Le miracle sri-lankais

Bien que le nombre d’habitants raccordés au réseau fixe augmente de façon considérable ces dernières années dans les zones urbaines, son développement pour l’ensemble de la population nécessitera plusieurs années. Malgré cela, la grande majorité des Sri-lankais peut aujourd’hui accéder à bas coût aux services de téléphonie et d’Internet grâce à de remarquables infrastructures de réseaux mobiles.

Précurseur, le gouvernement sri-lankais a en effet décidé vers la fin des années 90 de s’ouvrir à la concurrence et d’accorder des licences à des opérateurs privés afin de pouvoir développer plus rapidement des infrastructures de télécommunications sur son territoire. Le Sri Lanka compte aujourd’hui 8 opérateurs de téléphonie mobile et fixe (contre 4 en France) et un réseau mobile ultramoderne.

Cette politique de concurrence audacieuse a permis de désenclaver les régions isolées et de transformer le quotidien de millions de sri-lankais. Véritable moteur de croissance économique, l’accès aux technologies de télécommunication génère un nombre inestimable d’emplois dans tous les secteurs, dont celui du tourisme. Comme les Occidentaux, les Cinghalais raffolent de leurs téléphones portables qui représentent encore pour nombre d’entre eux le seul moyen d’accéder à Internet.

 

blog-sri-lanka-moinillon-telephone

Restez connectés

blog-sri-lanka-tarif-telephone

Aux côtés de l'appareil photo, des tongs et de la crème solaire, les joujoux numériques (smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables) figurent désormais en bonne place dans la valise des voyageurs. Que cela soit pour surfer sur le Web, consulter ses emails, réserver un hôtel, appeler gratuitement ses proches via Skype, ou encore partager ses aventures sur Facebook, les raisons de les emmener ne manquent pas, à condition bien sûr de pouvoir se connecter à Internet…

Contrairement à d'autres pays, il existe très peu de cafés Internet et de réseaux Wi-Fi pour se connecter au Sri Lanka, en dehors de ceux proposés par la plupart des hôtels et guesthouse.

Rien ne vous empêche d’utiliser votre ligne mobile française, mais la facture risque d’être particulièrement salée. Un opérateur français  propose ainsi un tarif en itinérance au Sri Lanka absolument hallucinant de 10,24 €/Mo. Concrètement, cela signifie qu’envoyer une photo par email d'un poids moyen d'environ 5 Mo se verrait facturer la modique somme de 51,20 € ! Les tarifs des autres opérateurs français devant être sensiblement les mêmes, nous vous conseillons vivement de vous procurer une carte SIM sur place.

Choisir sa carte prépayée

Les opérateurs de téléphonie mobile se livrent une concurrence féroce, dont les premiers bénéficiaires sont les consommateurs.

Téléphonie et compagnie aérienne

En voyageant avec la SriLankan Airlines, nous nous sommes d’ailleurs vus offrir dans l’avion une carte SIM prépayée de l’opérateur Mobitel accompagnée de différentes offres d’abonnement sans engagement.

Une fois arrivé, il suffit de se rendre dans l’une des boutiques de l’opérateur pour activer la ligne avec le forfait de votre choix. Une gentille attention sauf qu'après vérification, les tarifs se révèlent deux fois supérieurs à ceux de la concurrence pour des conditions d’abonnement de surcroît nettement moins intéressantes.

Une importante couverture réseau

Nous avons opté pour l’opérateur Dialog qui dispose de l’une des plus importantes couvertures réseau du pays. Il propose des prix défiant toutes concurrence pour téléphoner ou surfer sur Internet, et dispose d’un important réseau de boutiques et d’innombrables points de vente à l’aéroport, les gares, les supermarchés, etc.

Comptez une bonne vingtaine de minutes pour remplir les papiers nécessaires à l'ouverture de la ligne et une heure pour son activation. Après nous être acquitté de 150 roupies pour l’achat de la carte SIM, nous avons pris une carte prépayée Internet à 699 Rs /5 Go de data (données) valable 30 jours, et une autre pour téléphoner s'élevant 200 Rs. Le principe est le même qu’en France, il suffit de composer un numéro puis de saisir le code de validation indiqué au dos de chaque carte pour activer les services. Coût de l'opération : 1049 Rs., soit…5,81 € !

Surfez et téléphonez sans compter !

Alors que le réseau mobile 4G ne couvre à peine qu'une moitié de l'hexagone, nous avons pu y accéder sur la majeure partie du Sri Lanka ! De la jungle de Sigiriya aux plantations de thé d'Ella, en passant par les plages de Trincomalee ou Tangalle, vous pouvez surfer plus vite que chez vous avec la fibre optique !

Contrairement à certains opérateurs, aucun surcoût ne vous est imposé pour partager via le Wi-Fi la connexion de votre smartphone simultanément avec une tablette, un ordinateur, etc. Au bout d'un mois d'utilisation intensive, nous n'avions toujours pas épuisé nos 5 Go de données ! Idem pour notre carte téléphonique qui était encore créditée de 20 Rs., après une bonne centaine de coups de fil passés en local. À bon entendeur…

© photo principale : Jérôme Cartegini © autres photos : Jérôme Cartegini

Commentaires

  1. Pourquoi je n ai pas lu votre article avant !!!! J ai été ai Sri Lanka et j ai utilisé ma carte sim SFR pour me connecter à Internet sur ma tablette. Un mois après mon retour , la surprise !!!! SFR me réclame la somme de 456 € ;(
    Alors oui achetez une carte SIM sur place parce que pour moi 456 €, c’est juste énorme!

Leave a Reply