Le musée de Sigiriya

Le rocher de Sigiriya aussi appelé le rocher du lion est sans nul doute le joyau du Sri Lanka. Outre la beauté du site qui subjugue littéralement tous les visiteurs, l’histoire de cet ancien royaume perché dans le ciel est loin d’avoir livré tous ses mystères. Créé grâce aux dons du gouvernement japonais, le musée de Sigiriya permet d’admirer une incroyable reconstitution 3D du site et de ses mystérieuses peintures rupestres, ainsi que divers œuvres d’art et objets insolites découverts durant les fouilles archéologiques.

Technologies et architecture durable au service de l’archéologie

Après l’ascension assez éprouvante du rocher du lion, peu de visiteurs ont le courage ou l’envie d’aller au musée, mais c’est vraiment dommage. Nombre de musées au Sri Lanka et ailleurs en Asie peuvent être parfois très décevants pour les Occidentaux habitués aux scénographies souvent très élaborées des musées d’Europe ou d’Amérique du Nord. Fort heureusement, ce n’est pas le cas du musée de Sigiriya qui s’avère non seulement très intéressant à visiter, mais qui est une pure merveille architecturale. Le bâtiment angulaire ultramoderne fait littéralement corps avec l’épaisse végétation qui l’entoure. Une volonté de l’architecte sri-lankais Chandana Ellepola qui s’est vu confier la lourde tâche de construire un bâtiment digne de Sigiriya.
Le musée qui est également un centre de recherche et de gestion du site archéologique est aujourd’hui considéré comme l’un des plus attractifs d’Asie. Pour l’architecte, le principal défi était de parvenir à concevoir un bâtiment qui se fonde littéralement dans son environnement pour ne pas dénaturer la beauté du site archéologique. Même si l’on ne s’en rend pas vraiment compte à cause notamment de la végétation autour et à l’intérieur du musée, sa forme imite celle du site archéologique. L’architecte a voulu en effet crée un artefact du rocher du lion. À l’intérieur de l’édifice, les allées permettant de monter d’une salle à l’autre évoquent par exemple celles que l’on emprunte durant l’ascension du rocher. À l’extrémité de la galerie principale, un escalier en colimaçon identique à celui du site archéologique donne accès à une mezzanine où se trouve une reconstitution des fameuses peintures rupestres de Sigiriya. Avec ses bassins et sa végétation, le toit-terrasse du musée imite quant à lui le sommet du rocher du lion où se trouvait jadis le royaume. Impressionnant...

 

L'élégante entrée du musée de Sigiriya
L'élégante entrée du musée de Sigiriya

Une exposition fascinante

De l’ancien royaume aérien du roi Kassapa, on ne sait pas grand-chose, et il ne reste malheureusement que quelques vestiges. Pour en savoir un peu plus, le musée expose une superbe reconstitution miniature en 3D de l’intégralité du site de Sigiriya vue du ciel. Elle nous montre comment devait être le site à l’époque du règne de Kassapa avec ses palais royaux perchés à plusieurs centaines de mètres de hauteur, les vertigineuses bâtisses en bois qui étaient accrochés au flanc du rocher d’où les soldats montaient sans doute la garde, ou encore l’intégralité de la monumentale statue du lion qui gardait jadis l’entrée du palais et dont il ne reste plus que les gigantesques pattes.
Des illustrations, des dessins, des photos et surtout une projection numérique permettent entre autres de découvrir comment étaient les fabuleux jardins de l’époque, mais aussi le fonctionnement du système d’irrigation considéré comme le plus avancé jamais conçu à cette époque (Ve siècle). L’ingénieux système alimentait en eau les palais, les jardins et les piscines royaux dans lesquels batifolaient Kassapa et ses 500 courtisanes à 370 mètres de hauteur ! De salle en salle, le musée très bien conçu ne manque pas de surprises. On peut admirer des objets retrouvés durant les fouilles, mais aussi de magnifiques sculptures, qui comme les mystérieuses peintures rupestres, ne ressemblent à aucune autre au Sri Lanka. La reconstitution de la grotte aux peintures rupestres vaut également le coup d’œil. À noter que le musée dispose également d’une agréable cafétéria ainsi que d’une librairie avec des livres sur le site. À ne manquer sous aucun prétexte !

 

Maquette du rocher de Sigiriya
Maquette du rocher de Sigiriya

Sigiriya Museum
Le site est ouvert tous les jours de 8 h 30 à 17 h 30 (dernières entrées à 17 h).
Le tarif est de 30$ pour la visite de Sigiriya auquel il faut rajouter 5$ pour l’entrée du musée.
Privilégiez la visite du site dès l’ouverture ou à partir de 15 heures pour éviter les grosses chaleurs et profitez en pour tenter l'ascension du rocher de Sigiriya.

© photo principale : Jérôme Cartegini © photos article : Jérôme Cartegini