L’arbre sacré de Bouddha

Selon la légende, le figuier religiosa sous lequel le prince Siddharta atteignit l'illumination et devint Bouddha se trouvait en Inde du Nord près des rives du Gange. Trois cents ans plus tard, avant que l'arbre ne meure, la princesse sri-lankaise Sangamitta préleva une bouture qu'elle fit ensuite planter à Anuradhapura. Appelé "Sri Maha Bodhi" ou "Bo", l'arbre issu de cette bouture se voit choyé comme un trésor depuis deux millénaires, ce qui ferait de lui l'arbre répertorié le plus vieux du monde. En lisant cette description sur les différents guides de voyages, on s'attend forcément à voir un arbre exceptionnel.

L'un des huit lieux saints du Sri Lanka

Rendez-vous est pris, nous montons dans un tuk-tuk pour nous rendre sur le site en fin de journée. À l'entrée du site, il faut enlever ses chaussures et passer par un sas de sécurité (un pour les hommes et un autre pour les femmes), un peu comme dans les aéroports.

Il faut dire qu'il s'agit de l'un des huit lieux saints du Sri Lanka, et à ce titre, il est protégé comme une forteresse. Une grande allée bordée d'arbres magnifiques mène ensuite à l'entrée d'un petit temple relativement récent, derrière lequel se trouve le Saint des Saints.

Première constatation, tout le monde en dehors des moines et de nous… est vêtu de blanc. Trépignant d'impatience de voir le "Bo" et peut-être de recevoir un peu nous aussi de cette "illumination" de Bouddha (et pourquoi pas !), nous nous mettons à sa recherche. Très vite, nous nous apercevons qu'il n'y a pas un arbre, mais plusieurs dizaines, plus ou moins anciens et parfaitement identiques !

 

blog-sri-lanka-anuradhapura-arbre-sacre-bouddha-3

Pour simplifier la chose, il y en a un peu partout dans l'enceinte, mais nous comprenons néanmoins très vite que l'arbre sacré doit se trouver là où il y a le plus de monde, c’est-à-dire sur une structure surplombant le temple. En s'approchant, nos doutes s'estompent en apercevant de grands étais métalliques dorés soutenir une branche de l'un des arbres les plus grands. Pas de doute, il s'agit bien de la branche sacrée de l'arbre originel qui a vraisemblablement été greffée sur un tronc de deux cent ans environ.

 

blog-sri-lanka-anuradhapura-arbre-sacre-bouddha

Une visite empreinte de spirituel

blog-sri-lanka-anuradhapura-arbre-sacre-bouddha-4

Comparativement à d'autres arbres du Sri Lanka, le Bhodi en lui-même n'a rien d'exceptionnel. Toutefois la visite se révèle intéressante ne serait-ce que pour l'atmosphère spirituelle qui règne dans le lieu. Des centaines de fidèles en pèlerinage apportent des offrandes (constituées principalement de fleurs de lotus et de bols de riz), qui recouvrent les petits autels disséminés un petit peu partout. Beaucoup méditent ou lisent à haute voix des textes sacrés. D'autres se font bénir par les moines, qui leur nouent un petit fil blanc autour du poignet. Certains enfin accrochent des petites pièces de tissus renfermant des vœux sur les clôtures et les grilles qui ceinturent l'arbre sacré. Au son des prières lancinantes et même un peu planantes, nous repartons plus zen que jamais de ce lieu dont nous garderons in fine, un souvenir très fort, même s'il on n'y a rien vue d'extraordinaire. Allez comprendre…

© photo principale : Jérôme Cartegini © autres photos : Jérôme Cartegini